Web del ayuntamiento de Tomelloso

Spanish Arabic English French German Italian Japanese Romanian

Les premiers habitants de Tomelloso peuplèrent la ville en 1530, sur les terres en friche de la ville de Socuéllamos, autour d´un vieux puits utilisé par les bergers de la zone pour abreuver leurs troupeaux (le puits Tomilloso), et à côté des restes d´un ancien village. Ce puits se trouvait au croisement de chemins très fréquentés: à la confluence d´une ramification de la Cañada Conquense avec le sentier qui menait à l´Alhambra et à proximité du Real Camino de Carreteros qui conduisait à Valencia et Murcie. C´est donc ainsi qu´est né Tomelloso, comme un hameau de fermes des habitants de Socuéllamos pour exploiter ces terres en friche, qui furent très vite rejoints par de nouvelles fermes des habitants de villages des alentours. Tomelloso est donc, depuis ses origines, un lieu seigneurial, qui dépendait de l´un des Ordres Militaires les plus importants de la Péninsule Ibérique, auquel la ville fut adscrite jusqu´à la suppression de ces institutions au XIXe siècle. Au XVIIIe siècle, la principal source de revenus de Tomelloso, qui depuis ses origines étaient liés à la plantation de céréales sur ses terres changea. Ainsi donc, à partir de la seconde moitié du siècle, la vigne fut peu à peu introduite dans les cultures et connut un essor considérable les vingt-cinq dernières annèes du XIXe siècle et la première moitiè du XXe, devenant pratiquement une monoculture. Le dernier détonnant de l’énorme expansion de la culture de la vigne à Tomelloso et dans la région de La Manche en général ne fut autre que l’épidémie de phylloxéra qui affecta les vignes françaises pendant la seconde moitié du XIXe siècle, et qui épargna somme toute les vignes de La Manche, qui dû alors répondre à la demande d'un marché qui du jour au lendemain n'avait plus aucun fournisseur, un véritable filon économique pour la région. À partir de la fin des années 80 du XXe siècle, la petite et moyenne industrie connaît un essor considérable, grâce notamment au caractère entreprenant de ses gens, et se démarque des villes des alentours, mais souffre néanmoins, encore et toujours, du manque d’implantation de services de la part des administrations publiques dans la ville, et se voit donc très désavantagée par rapport aux autres villes de même importance de La Manche. Pour finir, à l’aube du nouveau siècle, Tomelloso voit sa population croître et en quelques années à peine, elle compte plus de 37 000 habitants. Cette fois, la population est due à l’immigration, venue principalement des pays de l’Est de l’Europe et d’Amérique du sud, pour répondre à la demande de main d'œuvre dans les secteurs agricole, du bâtiment et de l’hôtellerie.

Turismo

Utilizamos cookies para asegurar que damos la mejor experiencia al usuario en nuestro sitio web. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo. Para saber más sobre las cookies que utilizamos y cómo borrarlas, visite nuestra política de privacidad o contacte con nosotros por email.

  Acepto las cookies de este sitio.
EU Cookie Directive Module Information